Le boom du vélo cargo

On les croise de plus en plus dans les rues des centres-villes, ces vélos longs avec un casier à l’avant ou à l’arrière permettant de transporter des objets volumineux et mêmes les enfants. La vélorution, marquée par une très forte hausse de l’usage et l’achat de vélos depuis décembre 2019, a fait émerger la demande de vélo cargo.

Depuis juillet 2021, la prime à la conversion offre la possibilité d’acquérir un vélo ou un vélo cargo.

Le vélo cargo au service de la logistique

Une étude britannique a été menée à Londres sur l’impact du vélo cargo, notamment sur la logistique.

Le vélo cargo possède de nombreux atouts pour les sociétés qui effectuent des livraisons et déplacements en centre-ville :

  • Economique : tant en termes de coût d’acquisition par rapport à véhicule motorisé que de frais de carburant et stationnement.
  • Moins polluant : avec une réduction de 89% des émissions de CO2 par rapport aux camions diesel.
  • Plus rapide : avec des livraisons effectuées 60% plus vite qu’en véhicule motorisé (10km/h en moyenne pour le vélo cargo contre 6km/h pour le camion), selon l’étude menée à Londres.
  • Moins accidentogène.

Il répond également à la problématique du dernier kilomètre, la dernière étape du processus de livraison des marchandises vers le lieu de destination. Cette étape est la plus importante de la livraison en termes de coûts et de satisfaction clients (erreurs, retards, imprévus…) mais également pour le respect de l’environnement et des citadins.

Vélo cargo pour les professionnels – Diligo

Du biporteur au longtail : le vélo idéal pour les déplacements du quotidien

La crise sanitaire a incité les Français, et particulièrement les Franciliens, à réduire la fréquentation des transports en commun et faire usage de modes de déplacement alternatifs comme le vélo ou encore les trottinettes électriques. En 2020, les ventes de vélos-cargo ont augmenté de 354% (11 000 unités vendues contre 3 000 en 2019).

Quels que soient vos besoins, il existe des vélos-cargo de différentes formes et tailles :

  • Le biporteur : plus léger et moins large que le triporteur, il convient parfaitement pour les déplacements en centre-ville.
  • Le triporteur avec deux-roues à l’avant : très utilisé par les parents pour le transport d’enfants, avec une caisse à l’avant pouvant accueillir jusqu’à 4 personnes.
  • Le triporteur avec deux-roues à l’arrière : comparable au pouce-pouce, ce modèle est très utilisé par les professionnels acheminant des chargements très volumineux ou très lourds, mais également pour certains commerces ambulants.
  • Le longtail ou vélo rallongé : contrairement au biporteur ou triporteur, ce modèle est composé d’un long porte-bagages arrière et non une caisse, essentiellement pour le transport d’enfants.
Biporteur – Douze Cycles
Triporteur – Ecargo
Longtail – Yuba

Conclusion

En fonction de votre budget et vos envies, ces vélos sont disponibles :

  • A l’achat : selon les modèles, à partir de 800€ sans assistance électrique et à partir de 1 700€ avec assistance.
  • A la location : à partir de 80€/mois, une formule qui convient parfaitement aux personnes qui souhaitent essayer ou qui envisagent l’achat mais hésitent encore.

Le vélo cargo représente une véritable alternative aux véhicules motorisés en matière de transport d’objets, de marchandises ou encore d’enfants. Pour les plus réfractaires, optez pour un modèle avec assistance électrique, vous ne transpirerez pas beaucoup plus qu’en voiture et vous circulerez de façon plus fluide.

🚲 Vélo, boulot, dodo
Découvrez notre dossier sur le vélotaf